Le début et la fin du moteur diesel.

Rudolf Diesel, inventeur du moteur diesel, a initié une success story dont lui-même n’a que peu profité. Il n’y a pas que son décès qui a été tragique. Sa vie l’a été tout autant et s’est achevée dans le dénuement. L’utilisation du moteur diesel touche aussi lentement à sa fin, pour le bien-être de l’environnement.

Rudolf Diesel est mort dans la nuit du 29 septembre 1913. Son décès est entouré de nombreuses rumeurs et restera à jamais un mystère. A-t-il été assassiné lors d’une traversée de la Manche de Belgique en Angleterre? Ou était-ce un simple accident? Horst Köhler, biographe de Rudolf Diesel, parle de suicide. «La mer était calme et le navire avait un bastingage élevé. Rudolf Diesel l’a probablement enjambé.» Ce dernier se sentait fatigué et anéanti dans la dernière période de sa vie. Cet ingénieur spécialisé dans les machines à glace n’a jamais été reconnu comme spécialiste des moteurs. À cela se sont ajoutés des soucis financiers. S’il était encore multimillionnaire au début du siècle, il a laissé une montagne de dettes à la fin de sa vie. Le succès de son invention n’était en effet pas prévisible de son vivant.

Le moteur diesel a remplacé la machine à vapeur.

Initialement, le moteur avait été développé pour fournir à l’économie une technologie plus efficiente et performante. Le moteur diesel a doublé le rendement par rapport à la machine à vapeur. Il n’est donc pas surprenant que la propulsion au diesel ait connu un succès mondial. Aujourd’hui encore, le moteur diesel est à la base du commerce mondial. . Sans lui, les hommes et les marchandises ne profiteraient pas de la même mobilité. Mais ces dernières années, l’impact environnemental de ce type de moteurs fait de plus en plus les gros titres dans les médias.

Et c’est Volvo qui sonne le début (de la fin).

Pour bon nombre d’entre nous, le moteur de 120 ans d’âge est toujours indispensable. Mais Volvo voit les choses différemment et ne poursuivra plus le développement de ses moteurs diesel. Car bien que le moteur diesel soit plus efficient qu’un moteur essence et émette ainsi moins de CO2, il pollue comparativement plus l’environnement avec de l’oxyde d’azote nocif. C’est pourquoi Volvo va plus loin et mise sur l’électrification de toute sa gamme de modèles.

Volvo est le premier grand constructeur automobile à sonner le glas du moteur diesel. Cela peut-il être une incitation pour d’autres constructeurs automobiles renommés? Le temps nous dira où nous conduira ce voyage. Volvo ne se laisse pas détourner de son objectif et se concentre sur son avenir. Un avenir électrique avec moins d’émissions, une qualité élevée et un design attractif.

Si vous voulez en savoir plus sur la stratégie d’électrification de Volvo, veuillez vous adresser au concessionnaire Volvo près de chez vous.