Les plus beaux cols de Suisse centrale

Après avoir exploré l’est et le sud-est de la Suisse dans notre dernier article, nous poursuivons cette fois notre route en mettant le cap à l’ouest. Nous nous cantonnerons pour ce faire à des cols sinueux aux paysages variés, qui allient le plaisir de conduire aux paysages fabuleux.

Col de la Furka: tout comme le col de la Flüela, le col de la Furka fait partie du Grand Tour de Suisse et constitue le point culminant du parcours. Cette route de col, qui relie le canton du Valais au canton d’Uri, est connue pour ses nombreux virages et ses montées abruptes, qui récompensent à la fin les usagers par des vues grandioses. Sur le versant valaisan, le glacier du Rhône et son immense grotte de glace n’attendent que d’être explorés.

shutterstock_663624649 Col du Saint-Gothard: bien évidemment la traversée des Alpes par le col du Saint-Gothard, essentielle depuis toujours, ne peut manquer ici à l’appel. Si vous n’êtes pas pressé et que vous voulez éviter le tunnel, cet itinéraire bien aménagé est une alternative qui vaut le coup. En descendant vers le Sud vous pourrez opter – entre le nouvel itinéraire principal particulièrement bien accessible et la vieille route pavée difficile, aux nombreux virages en épingle – pour La Tremola. Il convient cependant de rouler sur cette route avec précaution, surtout par mauvais temps, en cas de pluie ou de neige.

7755236782_bbbdb30a09_z
La route difficile qu’est La Tremola est pavée sur certains tronçons.

Col du Nufenen: le col du Nufenen, route praticable la plus haute de Suisse, relie la partie francophone et italophone de la Suisse (le col de l’Umbrail est certes plus élevé mais il ne se situe pas exclusivement en Suisse). La route entre Airolo et Ulrichen n’est pas seulement un plaisir en raison de ses nombreux virages. Elle offre aussi des vues grandioses et des paysages variés qui s’étendent du Val Bedretto à l’est jusqu’aux Alpes bernoises à l’ouest. Le col est généralement praticable de juin à mi-novembre.

shutterstock_1021199365 Col du Simplon: le col du Simplon vaut le détour pour les gourmets! Il est non seulement considéré comme l’un des points de passage des Alpes les plus pittoresques, mais il relie aussi le Valais au Piémont italien, connu pour sa gastronomie. La route est très bien aménagée et est donc un régal même pour les conducteurs moins habitués aux routes de col.

raphael-schaller-557227-unsplash
L’hospice du Simplon a été construit sur les ordres de Napoléon et est dirigé aujourd’hui encore par des moines.

Col du Susten: ce col, l’un des plus beaux et des plus appréciés de Suisse, arrive souvent en tête des préférences en raison de ses vues spectaculaires et du sentiment que l’on a de conduire sur un grand huit. Non loin du passage, le restaurant de montagne Sustenpass Hospiz, niché à 2265 mètres d’altitude, invite à faire une petite pause. Une petite pause sur les 45 kilomètres qui séparent Wassen, dans le canton d’Uri et Innertkirchen, dans l’Oberland bernois, sera certainement la bienvenue pour certains. Le col du Susten est l’un des cols, qui reste le plus longtemps fermé en hiver.

shutterstock_528841108
La route du col du Susten offre une vue à couper le souffle.

Routes choisies pour les amateurs de virages

Pour les conducteurs chevronnés et les amateurs de virages, il existe quelques routes qui rassemblent plusieurs cols, qui, selon la vitesse, ne pourront cependant être découvertes en une journée. La route la plus longue et la plus connue est le Grand Tour de Suisse, déjà évoqué ici, et que nous vous présenterons plus en détail dans l’un de nos prochains articles.

Mais il y a aussi des routes plus courtes, la route des «Cols en huit» par exemple, qui forme un huit en passant les cols du Susten, du Grimsel, de la Furka, du Nufenen et du Saint-Gothard, les uns après les autres.

Une autre route caractérisée par de majestueux paysages nous mène à travers les cols du Julier, de la Bernina, de l’Umbrail, de l’Ofen (non décrits ici) et le col de la Flüela, nous faisant passer par St. Moritz, Pontresina et Livigno. Le point de départ et d’arrivée de cet itinéraire est Davos.