Engelberg – là où la Suisse rencontre la Suède

Pourquoi les Suédois sont-ils autant fans de la région de vacances Engelberg-Titlis? Nous vous l’expliquons ci-après.

Engelberg TitlisExiste-t-il un domaine de sports d’hiver en Suisse centrale qui a plus à offrir qu’Engelberg-Titlis? Outre une superbe zone glaciaire à 3000 mètres d’altitude, il dispose aussi, avec ses 12 kilomètres, de l’une des plus longues descentes de toute la région alpine.

En plus des pistes, on y trouve toutes les activités sportives et non sportives que l’on peut faire en hiver. Non seulement pour les amateurs d’adrénaline, mais aussi et surtout pour les familles qui trouvent à Engelberg les meilleures conditions pour des vacances d’hiver divertissantes. On peut notamment y faire de la randonnée d’hiver, de la luge ou tout simplement profiter des installations de wellness.

Volvo Schweiz Engelbert TitlisDans la région d’Engelberg-Titlis, on ne rencontre pas seulement des touristes, mais aussi beaucoup de Lucernois qui veulent fuir la ville pour une excursion d’une journée et se détendre à la montagne des anges, nom donné autrefois à ce lieu par les fondateurs du monastère bénédictin.

En 1120, lorsque les premiers moines vivaient à Engelberg, personne ne soupçonnait que 900 ans plus tard se trouverait ici le plus grand domaine de sports d’hiver de Suisse centrale.

Premier télésiège d’Europe

Au fil de l’essor du tourisme alpin dans la première moitié du XXe siècle, ce lieu de cure a été l’un des premiers à découvrir le ski. Au milieu des années 1940, le télésiège a quasiment été inventé à Engelberg et ce, pour se rendre au col du Joch, d’où on peut, aujourd’hui encore, atteindre l’Oberland bernois tout proche. En juillet 1944, le premier télésiège d’Europe y a été mis en service.

Engelberg – dort, wo die Schweiz auf Schweden trifftÀ la fin des années 1990, une équipe de tournage suédoise a découvert la région du Titlis et a rendu célèbres ses pentes abruptes. Les films de freeride ont suscité une telle vague d’enthousiasme en Suède, qu’une importante communauté suédoise s’est créée dans le but de skier en Suisse centrale. Aujourd’hui encore, la région enregistre entre 10 000 et 11 000 nuitées par saison hivernale.

YouTube

En téléchargeant cette vidéo, vous acceptez la déclaration relative à la protection des données de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Qu’y a-t-il par conséquent de plus évident qu’une coopération entre Volvo Suisse et la région de vacances Engelberg-Titlis? Simon Krappl, Marketing Director chez Volvo Suisse, est, lui aussi, absolument séduit par la perle de la Suisse centrale. «Le Titlis n’est pas seulement une destination de ski populaire en Suisse pour sa situation centrale et sa facilité d’accès. Nous parlons également la même langue en ce qui concerne la durabilité et une certaine sobriété dans la présentation. C’est ainsi que les deux marques trouvent toujours d’intéressantes possibilités de communication et d’activités communes.»

Volvo Suisse a par exemple accompagné la nouvelle télécabine «TITLIS Xpress» ouverte il y a trois ans avec une promotion intéressante sous la forme d’un quiz que les passagers pouvaient résoudre durant les quinze minutes que dure le trajet.

YouTube

En téléchargeant cette vidéo, vous acceptez la déclaration relative à la protection des données de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Durant la saison hivernale actuelle, Volvo Suisse expose, à la station inférieure, une Volvo V90 Cross Country, littéralement prédestinée pour les aventures outdoor.

Volvo V90 Cross Country

 

Articles associés

5 conseils pour affronter l’hiver en toute sécuritéComment la «Friend of Volvo» Nadia Damaso célèbre-t-elle Noël?

Engelberg – là où la Suisse rencontre la Suède