Petra Rudnik et sa Volvo 240 Classic: Viggo le Magnifique

«N’importe qui peut faire de la pâtisserie»: tel est le credo de Petra Rudnik qui, en tant que crazybakelady.ch, donne vie à de délicieuses créations sucrées. Et c’est avec la même passion qu’elle conduit – une Volvo 240 Classic, qu’elle appelle Viggo.

Petra Rudnik et sa Volvo 240 Classic: Viggo le MagnifiquePour Petra Rudnik, la pâtisserie est une sorte de méditation. Depuis toujours – un passe-temps qui, au fil des dernières années, est devenu une vocation. En tant que crazybakelady.ch, elle confectionne de délicieuses créations sucrées non seulement pour son propre blog, mais aussi pour le journal «Blick». Elle a également été juge dans l’émission télévisée «Family Food Fight» de SAT 1 l’été dernier.

Petra RudnikCette native du Valais aime non seulement les gâteaux, mais aussi Viggo. Ce fut un coup de foudre au premier regard. Viggo est le nom de sa Volvo 240 Classic bleu clair, année-modèle 1990, qui l’accompagne fidèlement depuis onze ans. «Il fallait bien lui donner un nom – et je trouvais que Björn ou Sören était étrange. Viggo lui convient mieux. Mes amis l’appellent aussi Viggo.»

Petra Rudnik et sa Volvo 240 Classic: Viggo le Magnifique
Avec Viggo, Petra Rudnik fait régulièrement la navette entre son ancienne patrie, le Valais, et Zurich, où elle vit depuis plus de 20 ans.

Avec Viggo, Petra Rudnik fait régulièrement la navette entre son ancienne patrie, le Valais, et Zurich, où elle vit depuis plus de 20 ans. Avant chaque départ, Viggo et Petra ont un rituel: elle le nettoie de fond en comble avant d’entamer le grand voyage. «Afin qu’il soit le plus beau», dit en riant la sympathique quadragénaire, «il aime ça». Comment peut-elle le savoir? «Je parle avec lui.»

Petra Rudnik et sa Volvo 240 Classic: Viggo le Magnifique
Pas de doute: entre Petra et Viggo, il existe un fort lien émotionnel. À tel point que Petra a déjà versé une larme lorsque les belles baguettes chromées ne convenaient plus à cause d’un nouveau pare-brise.

«Nous avons vécu beaucoup de choses ensemble. M’en séparer est impensable.» Et ce, même pas lorsqu’elle est devenue maman. «Mon mari et moi avons préféré acheter une autre Volvo, une Volvo XC60. Et ainsi, nous pouvons utiliser Viggo pour faire de sympathiques virées.»

Maintenant, Viggo reste dans le garage, du moins pour l’hiver, où il attend l’été et les nombreuses belles sorties. «Après tout, Viggo ne rajeunit pas – et il faut qu’il reste encore jeune longtemps.»

 

 

Articles associés

Volvo 240 Turbo – La brique volanteLe Suisse célèbre dans le monde entierVoilà ce que fut le #swissvolvomeeting2019