Fantastiska Stopp: Baden, lauréate du Prix Wakker 2020

Baden est en pleine mutation. La ville industrielle sur la Limmat s’est développée en une ville résidentielle, culturelle et thermale avec un succès tel qu’elle a reçu le Prix Wakker 2020.

Patrimoine suisse décerne le Prix Wakker à des communes depuis 1972. Les critères d’attribution de ce prix sont non seulement la préservation d’un site, mais aussi l’intégration de points de vue contemporains dans les structures et bâtiments existants. Le jury du Prix Wakker estime que la ville de Baden a réussi à concevoir un espace public de haute qualité et à le valoriser durablement.

Baden_Wakkerpreis
Cela a permis de concilier ce qui, pendant des décennies, semblait être incompatible, à savoir les espaces industriel, commercial, résidentiel, culturel et récréatif. Stoïques, la jolie vieille ville, les entrepôts et le quartier des thermes avaient hâte de voir les choses évoluer; aujourd’hui, dans le cadre de la rénovation urbaine, ils s’éveillent, eux aussi, à une splendeur à la fois nouvelle et ancienne. Baden compte actuellement 20 000 habitants, soit presque deux fois plus qu’en 1950.

Pendant 150 ans, Baden fut avant tout une ville industrielle. L’ouverture en 1847 de la première ligne de chemin de fer suisse entre Baden et Zurich, entrée dans les livres d’histoire sous le nom de «Spanisch-Brötli-Bahn», fut un facteur décisif en faveur de l’industrialisation. C’est ainsi que fut percé le premier tunnel ferroviaire de Suisse sous le Schlossberg.

Les ouvriers quittent le site de l’usine (1916). La maison du portier au centre et le bâtiment administratif à droite existent encore de nos jours. © Archives historiques ABB Suisse, N.1.1.9555

Une entreprise pleine d’avenir, la BBC (Brown, Boveri & Cie), fut fondée en 1891. L’entreprise électrotechnique se développe en un groupe mondial et, avec plus de 10 000 collaborateurs, est appelée à devenir le plus grand employeur de la région. Toutefois, vers la fin du XXe siècle, l’importance de Baden en tant que site industriel ne cesse de diminuer – les bâtiments de l’usine sont abandonnés.

Ces dernières années, l’ancienne zone industrielle, site de l’usine BBC à Baden Nord, est devenu un quartier mixte. Outre le centre culturel et des congrès Trafo avec cinéma, boutiques, centre de fitness, etc., le secteur autrefois «interdit» est devenu un quartier résidentiel et culturel apprécié, où se trouvent les clubs Nordportal et Werkk et où se déroulent des festivals culinaires et autres activités.

Pour en savoir plus sur la passionnante histoire de l’industrie de Baden, nous recommandons le Sentier de la culture industrielle Limmat-Wasserschloss Ce sentier de randonnée longe les bâtiments industriels historiques. Ces derniers sont munis de panneaux fournissant des informations sur leur histoire, leur importance et leur utilisation actuelle.

Ce sentier symbolise la transformation de Baden: la ville industrielle sur la Limmat est redevenue une ville résidentielle, culturelle et thermale. Ce qu’elle était déjà il y a 2000 ans. Avec une minéralisation totale de 4450 mg/l, la plus ancienne source thermale connue est aussi la plus riche en minéraux du pays. Les Romains, qui construisirent les premiers thermes sous le nom d’Aquae Helveticae, le savaient déjà. Les 18 sources chaudes sont littéralement devenues un «hotspot» sous le règne des Habsbourg. L’eau des sources thermales affiche une température moyenne de 47 degrés et une teneur particulièrement élevée en calcium et en sulfates. Au fil des siècles, de plus en plus de bâtiments furent érigés dans le quartier des thermes, à distance de la vieille ville. Le tourisme thermal atteint son apogée avec l’arrivée du Spanisch-Brötli-Bahn au milieu du XIXe siècle. Il en résulte la construction d’édifices prestigieux tels que le Kursaal ou le légendaire Grand-Hotel, dont la splendeur attire les célébrités internationales de l’époque. Mais les guerres mondiales et l’absence de clients ont raison du glamour et la rénovation de l’hôtel Belle Époque aurait coûté bien trop cher. L’armée suisse le détruit donc en 1944.

Grand-Hotel-Baden
Conçu par l’architecte star Mario Botta, le nouveau quartier thermal est en cours de construction là où se dressait autrefois le Grand-Hotel. Avec son bâtiment principal de 160 m de long, il deviendra le symbole de Baden. Le spa «Fourtyseven» constituera le centre du complexe. Le chiffre 47 représente la température de l’eau. L’ouverture est prévue pour la fin de l’automne 2021.


Mais qui dit bains pourrait être tout aussi bien dire randonnée. Car la région se prête aux deux activités. Autour de la ville de Baden, il existe des itinéraires enchanteurs tels que la randonnée sur la crête du Lägern jusqu’à Zurich ou le Chänzeli-Tour, une randonnée panoramique aux quatre points d’observation avec une vue sensationnelle sur Baden, ou encore une expédition dans la réserve du Teufelskeller.

Quels sont les 10 hotspots de Baden? Nous avons posé la question à une initiée: Rahel Afsharian, collaboratrice dans la gestion culturelle, Club Nordportal, Baden.

    1. Le Triebguet, bar en plein air directement au bord de la Limmat.
    2. Le château de Schartenfels avec une somptueuse vue panoramique et un restaurant
    3. Le quartier des thermes, en particulier le spa de l’hôtel Limmathof
    4. Le restaurant Atrium de l’hôtel Blume
    5. La Limmatpromenade
    6. Le bar/café Kajüte
    7. Le Casino
    8. Le quartier «Halde»
    9. Le club Nordportal
    10. La vieille ville le week-end ou le soir, avec ses nombreux bars et fêtes en plein air
Le Triebguet, bar en plein air directement au bord de la Limmat
Hotel_Blume_Atrium
L’hôtel avec probablement le plus bel atrium, © Atrium Hotel Restaurant Blume
Thermalbank_Limmatufer
Ouvert à nouveau à partir de l’automne: «Thermalbank» sur la Limmatpromenade, © Ville de Baden

Baden_Wakkerpreis_2020_2